^
inscriptions

Inscrivez-vous à la newsletter

E-mail :

Archives | Désabonnement

Rencontre avec Nicolas Derobert

Nicolas Derobert : responsable de communication de la Fédération de l’Entraide protestante.

Vous animez le groupe de travail dédié à l’organisation du village des solidarités. Après les premières réunions de travail, comment imaginez-vous ce village ?

Un comité de pilotage du Village des Solidarités a été constitué pour définir, de manière partagée, la forme que prendra le village, et les idées de fond qui seront diffusées au public. Ce groupe est composé de représentants du monde associatif protestant, actifs dans la solidarité internationale (humanitaire, développement) et en France (dans le domaine social, médico-social et de la santé). Nous souhaitons organiser ce village sous la forme de parcours de vie de personnes souffrantes, vieillissantes ou victimes d’exclusions. Ces parcours de vie seront jalonnés par de nombreuses animations, dont des conférences-débat thématiques, des jeux, des expressions artistiques (musique, peinture)…

Le but est moins d’assurer une représentation institutionnelle des œuvres protestantes que de changer le regard des participants sur les personnes démunies ou en souffrance.

A travers ce village, que veut-on faire connaître des protestants et de leurs engagements ?

La thématique de Protestants en fête 2013 porte sur l’espérance. Dans ce village, elle sera déclinée dans le champ de l’accompagnement social, médico-social et de la santé. Le but sera alors de montrer que, quelles que soient leur situation de santé ou leur condition sociale, les êtres humains sont des semblables et sont tous interdépendants. Qu’on soit handicapé, SDF, sortant de prison, actif, jeune, vieux, il y a beaucoup plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent !

Ce qu’on veut faire connaître du protestantisme, c’est la notion de commune dignité conférée par Dieu à tous les êtres humains, et notre attachement à l’action désintéressée.

Comment les associations, mouvements et organismes protestants peuvent-ils participer au village Solidarités ?

Avant l’été, un courrier partira à l’ensemble des œuvres protestantes pour leur proposer d’intégrer des animations.

Par ailleurs, pour les œuvres qui souhaiteraient participer mais qui ne peuvent contribuer à telle ou telle animation, un stand sera proposé avec des modalités d’inscription. Mais nous souhaitons autant que possible éviter d’aligner des « guichets » associatifs comme il peut se faire dans certaines manifestations. Car nous voulons privilégier la pédagogie (par « les parcours de vie ») aux actions de promotion.

 

Please log in to vote

You need to log in to vote. If you already had an account, you may log in here

Alternatively, if you do not have an account yet you can create one here.